LE PROJECT


Le travail de recherche engagé depuis 2016 a pour principal objectif de créer une appli innovante rendant la visite des musées et des éco-musées plus interactive et adaptée aux envies des visiteurs.
Le programme de recherche HerA s’est formĂ© il y a deux ans grâce Ă  l’enthousiasme commun et Ă  la collaboration de l’universitĂ© et de certaines entreprises prĂ©sentes sur notre territoire. Un partenariat Ă©tait nĂ© entre l’entreprise leader Touchware, l’universitĂ© de la VallĂ©e d’Aoste, Everyware et Regola. Le projet HerA, dès sa conception, avait aussi pour mission de former de jeunes chercheurs avec l’aide de financements du FEDER octroyĂ©s par la rĂ©gion du Val d’Aoste.
Les objectifs fixĂ©s Ă©taient les suivants : en premier lieu, mettre au point une solution innovante basĂ©e sur la gĂ©olocalisation en intĂ©rieur de l’utilisateur, mais aussi renforcer l’attractivitĂ© et l’accessibilitĂ© d’un musĂ©e, mieux faire participer le visiteur et amĂ©liorer sa satisfaction. L’appli dĂ©veloppĂ©e pour l’Ă©co-musĂ©e de Gressoney-la-TrinitĂ© est un prototype spĂ©cifique Ă  cette structure, cependant l’objectif est de mettre au point un modèle transfĂ©rable Ă  d’autres espaces de musĂ©es ou Ă©co-musĂ©es.
L’application dĂ©veloppĂ©e aura les caractĂ©ristiques et le potentiel d’un prototype et sera applicable et utilisable dans d’autres structures. Les contenus pourront bien entendu ĂŞtre rĂ©utilisĂ©s pour approfondir le thème de la visite, mĂŞme une fois l’expĂ©rience interactive au musĂ©e terminĂ©e. Dans un premier temps, un travail de recherche a Ă©tĂ© menĂ© relatif Ă  la culture et aux traditions Walser, ainsi qu’une première phase d’Ă©tude des applications existantes. Ensuite, l’activitĂ© de conception et dĂ©veloppement du prototype a dĂ©butĂ© et concernait surtout la question technique des algorithmes, avant une troisième phase de rĂ©alisation du prototype en tant que tel. La phase finale du projet a consistĂ© Ă  recueillir et Ă  analyser les donnĂ©es pertinentes pour le dĂ©veloppement d’un plan de communication et de diffusion.
Ă€ qui cette recherche s’adresse-t-elle ? Les destinataires sont multiples. S’agissant du produit rĂ©utilisable, qui se veut le plus ouvert et englobant possible, les cibles sont tous les musĂ©es ou Ă©co-musĂ©es ainsi que leurs bĂ©nĂ©ficiaires (touristes et Ă©coles). Pour le cas concret de Gressoney-la-TrinitĂ©, notre cas d’Ă©tude qui est un Ă©co-musĂ©e, les destinataires sont la communautĂ© Walser de la vallĂ©e du Lys ainsi que toutes les personnes dĂ©sireuses de connaĂ®tre cette communautĂ© au-delĂ  des objets prĂ©sents dans l’Ă©co-musĂ©e.
Quelle nouveautĂ© l’appli propose-t-elle ? L’idĂ©e novatrice, c’est une application technologique basĂ©e sur un système de positionnement en intĂ©rieur, adaptĂ© au plan des musĂ©es et sites archĂ©ologiques. L’application utilise aussi la navigation en intĂ©rieur et la gĂ©olocalisation du visiteur, permettant Ă  ce dernier de profiter de contenus interactifs spĂ©cifiques Ă  un contexte prĂ©cis.
L’Ă©co-musĂ©e comprend trois bâtiments, Purò-Hus, la Pòtsch-Hus et Binò Alpete, entièrement gĂ©rĂ©s par la mairie. Le nombre de visites guidĂ©es est limitĂ© par la disponibilitĂ© des volontaires et seules quelques langues sont proposĂ©es. L’objectif, comme pour tout Ă©co-musĂ©e, est de raconter toute une culture et pas simplement de donner des explications sur un objet exposĂ©. Avec l’appli, cet espace pourra s’ouvrir Ă  un plus large public. Une des caractĂ©ristiques de l’appli utilisĂ©e dans ce cas d’Ă©tude est la mise Ă  disposition de plusieurs niveaux de langage en fonction de l’âge du visiteur. Les contenus ont en effet Ă©tĂ© adaptĂ©s Ă  l’âge de la personne qui utilisera l’application de l’Ă©co-musĂ©e.

Fermer le menu